in

Westbrook: “Je suis le meilleur” meneur de jeu “de la NBA”

Contre les Hawks, Russell Westbrook a changé le scénario de l’histoire. Avec 28 points, 13 rebonds et 21 passes, son 36e triple-double de la saison, il a dépassé Oscar Robertson au classement historique de la matière. 182 pour le meneur des Wizards et 181 pour le légendaire joueur des Royals de Cincinnati et des Milwaukee Bucks. 47 ans d’un record qui semblait inaccessible, l’un de ceux qui sont conservés dans le dernier tiroir des disques et qui, même avec tout vu, n’était pas prévu pour cette saison.

Tout le monde connaît la capacité de Russ à accumuler des feuilles et des feuilles de statistiques, mais entreprendre l’exploit ne nécessitait un sprint final qu’à sa portée: dans ses 20 matchs avant le record, il a réalisé 17 fois deux chiffres dans trois sections statistiques. “Je suppose que nous le verrons dans 50 ans. Vous consacrez tellement de temps et de travail à ce sport … Je n’ai jamais rêvé qu’on en parle comme ça. Normalement, je ne me tape pas dans le dos pour quoi Je comprends, mais aujourd’hui je vais le faire », a-t-il déclaré à la presse.

Westbrook a établi le record en 100 matchs de moins que «Big O» et, loin de s’arrêter, dans les matchs suivants, il a continué à battre des records. Ce matin, contre Atlanta, encore une fois, il a réussi à prolonger une séquence de 15 passes décisives en six matchs, ce qui n’avait pas été vu depuis John Stockton en 1990. Au milieu de celui-ci, et après l’accumulation de nouvelles positives, le meneur n’a pas hésité à se donner un autre de ces tapotements dans le dos qu’il esquive normalement: “Je suis le meilleur meneur de jeu de la ligue”, a déclaré ouvertement. Plus de nourriture pour l’éternel débat qui vous entoure, qui va généralement de bout en bout. Une des relations les plus singulières de l’histoire avec l’opinion publique, en phase avec son jeu, aussi particulière qu’explosive et bidirectionnelle.

Les vétérans de Blizzard et Epic lancent le nouveau studio de RPG Lightforge Games

Dombrowski ne partira pas de la sixième étape du Giro