Williams a eu besoin de “ gros efforts ” pour réapprovisionner les pièces après Imola

Williams a travaillé d’arrache-pied à l’usine pour augmenter ses réserves de pièces après de lourds shunts pour les deux voitures à Imola.

Le Grand Prix d’Émilie-Romagne à Imola était la définition même du doux-amer pour Williams. Les deux voitures sont arrivées en Q2 et les points étaient très à portée de main dimanche dernier, mais à la place, tout ce qu’ils avaient à retirer de la course était une facture de réparation gigantesque.

Nicholas Latifi a détruit sa FW43B après qu’un contact au premier tour avec Nikita Mazepin l’ait laissé dans le mur, tandis que George Russell a ensuite été impliqué dans une collision à grande vitesse en essayant de dépasser Valtteri Bottas.

«Le résultat à Imola a été décevant et a nécessité un gros effort de la part de l’usine pour récupérer notre stock de pièces», a déclaré Dave Robson, responsable des performances des véhicules de Williams, avant le Grand Prix du Portugal.

«Heureusement, il y a eu beaucoup de bonnes choses de ce week-end aussi et nous sommes maintenant au Portugal avec impatience de continuer sur les progrès réalisés la dernière fois.

«Portimão est un excellent circuit, rapide et fluide avec beaucoup de dénivelé. Le dernier virage étant très rapide, la ligne droite est longue et rapide, surtout avec le DRS.

«Le circuit avait été récemment refait à neuf lorsque nous étions ici l’année dernière et cela a rendu les conditions difficiles pour les pneus. Pirelli a apporté les mêmes composés que l’année dernière – les plus durs de leur gamme – mais la maturation du tarmac devrait améliorer les performances globales.

«L’année dernière, nous avons eu un week-end assez réussi et les deux pilotes ont apprécié le défi du circuit. Nous espérons que le FW43B fonctionnera bien ici, nous permettant de tirer parti des performances que nous avons montrées à Imola. »

Latifi s’est qualifié pour une meilleure P14 en carrière à Imola, portant sa conduite à un niveau que nous n’avions jamais vu auparavant dans sa carrière en Formule 1.

Le coureur canadien craint que Portimao ne convienne pas aussi bien à la FW43B qu’à Imola, mais il est néanmoins plutôt optimiste.

«Chaque fois que vous avez eu une mauvaise course, cela vous donne plus d’excitation et de motivation pour la prochaine», a-t-il déclaré.

Cela nous donne une chance de réinitialiser et de repartir à zéro, c’est ce que je cherche à faire alors que nous nous dirigeons vers Portimão. C’est une piste qui, peut-être sur le papier, ne convient pas aussi bien à notre voiture qu’à Imola, et c’était un peu difficile au Portugal l’année dernière. Cependant, je pense que nous avons amélioré la voiture dans certains domaines, ce qui était évident à Imola, donc je suis curieux et optimiste de voir comment nous allons nous équilibrer cette fois-ci.

«Par-dessus tout, j’espère juste une course propre.»

George Russell Valtteri Bottas Imola PA

Montrez votre soutien à Williams avec sa dernière collection officielle de marchandises

Russell s’est excusé auprès de Bottas après leur incident à Imola, alors qu’il faisait également l’objet de critiques publiques sévères de la part du patron de l’équipe Mercedes, Toto Wolff.

Mais, le Britannique a désormais la chance de se remettre à zéro à Portimao, une piste qu’il «adore».

«J’adore Portimão parce que le circuit est très fluide et vallonné. Les types de coins vous permettent également de faire des lignes très différentes car elles sont assez larges sur les entrées, il n’y a pas une ligne spécifique à conduire pour contourner le coin le plus rapidement.

«Cela aide vraiment pour la course car à presque chaque virage, vous pouvez prendre une ligne différente pour sortir de l’air sale. Vous arrivez dans certains virages à plat et à l’aveugle, ne pouvant pas voir ce qui se trouve à 200 mètres, mais je pense que c’est ce qui ajoute au frisson du circuit. C’est un endroit fantastique et j’ai hâte d’y retourner.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!