Wilson et Brun, co-leaders de l’Empordà Challenge

La deuxième jour du Défi Empordà a encore une fois offert une journée de golf aussi splendide que les performances de Andrew Wilson et Julien Brun. Les Anglais, avec un parcours impeccable de 64, et les Français, répétant le 65 de jeudi, ont élevé la barre du championnat à un exigeant moins 12. Après 3 coups de tête le premier espagnol apparaît, Alfredo Garcia Hidalgo, qui dirige le groupe de 9 joueurs nationaux qui joueront le week-end. Le retour du jour a été signé par son partenaire de fête, le Chilien Hugo Léon, avec un brillant 61.

« J’ai très bien joué aujourd’hui. Mon putting s’est beaucoup amélioré et si vous faites quelques putts c’est décisif car cela rend le reste du jeu beaucoup plus facile. C’est un très bon tour qui me permet d’être le leader », a-t-il expliqué. Wilson après son retour. Ses 64 coups, huit birdies et un bogey, parlent d’un joueur qui mûrit aux marches forcées. « Je viens de manquer trois coupes, mais en général j’ai assez bien joué toute la saison et j’étais confiant que les choses se passeraient bien », a-t-il ajouté. Actuel numéro 23 au classement du Challenge Tour, il pointe ouvertement vers l’European Tour.

Le français Julien Brun est une autre valeur émergente du Challenge Tour. A 29 ans, il est 5e du classement et a une nouvelle fois montré sa régularité en reprenant 65 jeudi. Après avoir commencé par un bogey à 1, il a réussi 7 birdies, dont 5 dans les 9 derniers trous. « J’ai très bien joué aujourd’hui. Les drapeaux étaient dursC’était difficile de la laisser près du trou et je suis content de la façon dont j’ai joué. Les verts sont très bons. J’ai mieux joué du tee au green mais en même temps j’ai fait beaucoup de putts. Le putter était chaud », a déclaré le Français. Concernant sa situation au tableau, il précise, en souriant, qu’il est à l’aise : « J’affronte bien le week-end. C’est bien d’être dans cette position, la météo va être bonne donc ça va être beau. Appréciez et jouez ».

Un autre qui a apprécié est Alfredo Garcia-Heredia, le premier Espagnol classé, qui compte 3 coups de retard sur les leaders. Après avoir signé un tour de 67, avec 4 birdies dans les 9 derniers trous, il était satisfait : « Très bien, très bien. J’ai très bien joué, je n’ai pas très bien botté, je me suis donné des options de birdie, surtout au premier tour, assez serré. Mais bien, heureux, sans que tout le jeu se mette en place, moins 4 c’est bien. Le deuxième tour, j’ai aussi très bien joué, birdie à 10 et 12 et puis quelques autres birdies là-bas, donc je suis content », a-t-il déclaré.

Quant au reste des Espagnols, la meilleure performance de la journée a été celle de Ivan Cantero Gutiérrez. Après les 9 premiers trous, il était encore 2 sous le par de la veille, ce qui l’aurait laissé hors du cut. Mais 5 birdies dans les 9 secondes lui ont dopé au moins 7 avec lesquels il affronte, avec un certain soulagement, le week-end. Avec 6 basses ils ont passé Emilio Cuartero et Carlos Pigem. Avec 4 basses Gérard Piris et avec 3 sous la normale Eduard Rousaud, Borja Virto, Ángel Hidalgo et Samuel del Val.

Ce samedi, la troisième journée de l’Empordà Challenge se jouera à partir de 8h20 en matchs à 3 joueurs. La fête des dirigeants commence à 12h20.

Share