Wolff : C’est contre toute attente pour nous dans l’état actuel des choses

epa09322191 Toto Wolff, directeur de l'équipe et copropriétaire de l'équipe Mercedes-AMG Petronas F1, avant le début du Grand Prix de Formule 1 d'Autriche au Red Bull Ring de Spielberg, Autriche, 04 juillet 2021. EPA-EFE/Christian Bruna / BASSIN

Les champions de Formule 1 Mercedes se battent contre vents et marées maintenant, dans leur bataille pour le titre avec Red Bull, leur patron Toto Wolff a admis après que le Grand Prix d’Autriche a infligé à son équipe une cinquième défaite consécutive.

Mercedes, autrefois dominante, a commencé la saison à la poursuite de son huitième championnat des constructeurs de F1 consécutif et avec Lewis Hamilton à la recherche d’une huitième couronne de pilotes de F1 sans précédent.

Après neuf des 23 manches prévues, Hamilton compte désormais 32 points de retard sur le jeune Néerlandais de Red Bull, Max Verstappen, qui a remporté cinq courses dont les trois dernières, et Mercedes a 44 points de retard sur ses rivaux Honda.

« Nous menons une bataille difficile en ce moment, contre vents et marées dans l’état actuel des choses », a déclaré Wolff aux journalistes au Red Bull Ring. C’est contre toute attente pour nous maintenant, et c’est clair car ils ont un avantage global en termes de performances.

« Toutes ces années, j’ai essayé de garder les pieds sur terre en ne me laissant pas emporter par la performance et maintenant je dois faire le contraire », a-t-il ajouté.

Wolff a reconnu que l’élan allait dans la mauvaise direction, mais a déclaré que Mercedes se battrait jusqu’au bout et devait rester optimiste : « Il reste 13 ou 14 courses à disputer. Nous sommes à un abandon de Red Bull, pas plus, et nous avons perdu plus de points que nous n’aurions dû en perdre à cause de nos propres erreurs…

«Nous devons simplement nous ressaisir dans l’ensemble. C’est loin d’être fini. Nous devons juste améliorer notre jeu, faire moins d’erreurs et continuer à mieux comprendre la voiture et ensuite nous sommes toujours massivement et absolument dans la chasse », a insisté le patron de l’équipe Merc.

Champion en titre, Hamilton a déjà surmonté de gros déficits en tant que pilote Mercedes se battant pour le titre, mais c’est le plus gros qu’il ait affronté contre un rival extérieur à sa propre équipe.

En 2017, le Britannique avait 25 points de retard sur Sebastian Vettel de Ferrari après six courses, et encore 20 points de retard après le Grand Prix d’Autriche qui était alors également la neuvième manche.

En 2016, Hamilton avait 43 points de retard sur son coéquipier allemand Nico Rosberg, qui a remporté le titre après quatre courses. Après l’Autriche en 2014, Hamilton avait 29 points de retard sur Rosberg mais s’est finalement imposé comme champion.

« Nous sommes à des kilomètres d’eux. Nous avons beaucoup de travail à faire pour essayer de combler cet écart », a déclaré Hamilton dimanche à propos du défi de Red Bull, Verstappen s’imposant trois week-ends consécutifs, dont deux au Red Bull Ring.

La prochaine course est une course à domicile pour Hamilton, le Britannique ayant gagné sept fois à Silverstone et la ligne droite des stands porte désormais son nom.

« J’espère que notre voiture se sent mieux là-bas », a déclaré le Britannique après s’être battu dimanche avec une voiture endommagée. « Je vais juste y aller et lui donner tout ce que j’ai. » (Reportage d’Alan Baldwin)

Share