Youssef Ezzejjari, le premier Espagnol du championnat indonésien

28/06/2021 à 19:51 CEST

Youssef Ezzejjar, connu dans la compétition indonésienne sous le nom de « matador » s’est imposé comme le meilleur buteur du championnat en début de saison. Il a signé pour Persik Kediri cet été avec l’intention de vivre une nouvelle expérience dans sa carrière de footballeur.

La saison dernière, il a également été le meilleur buteur d’Andorre, où il a marqué 19 buts. « Je suis très heureux d’être le meilleur buteur et de pouvoir ainsi aider l’équipe« a-t-il expliqué dans une interview avec El Periódico. »L’attaquant vit du but et je remercie le conseil d’administration et le staff technique qui ont misé sur moi et les joueurs pour leur soutien. »

Bien qu’il ait commencé sa carrière sportive tardivement en raison de sa carrière en sociologie, il était lié au football dès le début. « J’ai été formé dans de bons clubs quand j’étais enfant, comme Cornellà et Badalona, et jouant toujours dans les catégories les plus élevées  » a-t-il dit.  » Mais j’ai décidé de me concentrer davantage sur mes études et quand j’ai terminé mon diplôme J’ai eu l’opportunité de jouer une troisième division. J’ai tout quitté et changé de ville pour ce rêve » a-t-il déclaré.

Ensuite, il s’est également démarqué en tant qu’attaquant dans cette division : « Les choses se sont bien passées et j’étais le troisième meilleur buteur de la ligue avant Covid-19. Le secret, c’est d’être footballeur 24h/24, pas seulement sur le terrain. C’est là que j’ai remarqué le changement », a-t-il commenté.et j’aimerais inspirer tous ces joueurs qui ont perdu espoir. Tout est possible avec humilité, sacrifice et dévouement« il ajouta.

Né en 1993, il n’exclut toujours pas de faire un saut dans l’élite du football européen : « Nous avons choisi le projet en raison de l’intérêt qu’ils ont manifesté dès le premier jour où ils nous ont contactés. J’ai vu la capacité de faire le saut vers une première division européenne et c’est toujours une bonne vitrine« Il a avoué. Je pense que c’est une équipe disciplinée qui essaie de bien faire les choses. Je suis très content de la façon dont le club est traité et de sa façon de travailler. Je le relève comme un défi » a admis le joueur de Persik Kediri.

.

Share