in

Yuki Tsunoda dit que déménager en Italie était la bonne décision

Yuki Tsunoda dit que son déménagement en Italie pour travailler plus étroitement avec son équipe AlphaTauri a déjà porté ses fruits, après une meilleure performance en Azerbaïdjan.

Le rookie japonais a atteint la Q3 pour la première fois de sa carrière en Formule 1 à Bakou et a ramené sa voiture à la maison en P7, après avoir déjà été critiqué par Helmut Marko pour ses malheurs à Monaco.

Marko a pris la décision de déplacer Tsunoda en Italie pour se rapprocher de la base de son équipe à Faenza et le jeune dit qu’il aime passer plus de temps avec son équipe et, bien sûr, la nourriture en Italie.

“Avant Bakou, j’ai eu quelques week-ends de course difficiles, donc le résultat était un bon feeling”, a déclaré Tsunoda avant le Grand Prix de France.

« Par rapport aux courses précédentes, ma préparation était bien meilleure que d’habitude et dès la FP1, je me sentais prêt.

« La semaine avant Bakou, j’ai déménagé en Italie, passant la plupart du temps à l’usine, étudiant notre approche de la semaine de course et examinant les problèmes antérieurs avec la voiture.

« Nous avons décidé d’adopter une approche un peu différente de la semaine de course et d’avoir plus de conversations et cela a bien fonctionné.

“En qualifications, j’ai fait la Q3 pour la première fois et dans l’ensemble, je pense que nous avons établi une nouvelle base de référence pour la façon d’aborder une course. Le résultat de la course était correct, je suis assez content, même si c’est dommage d’avoir perdu une place après le redémarrage.

« Depuis l’Azerbaïdjan, je suis de retour en Italie. Le temps et la nourriture sont bons, et je peux passer plus de temps dans l’usine à parler aux ingénieurs.

« Déménager en Italie était la bonne décision et quelque chose de vraiment positif pour moi, même si cela signifie que je dois retourner au Royaume-Uni pour des séances de simulateur. »

Le directeur de l’équipe Franz Tost a détaillé le programme intense que Tsunoda a suivi quotidiennement maintenant qu’il est plus proche du siège de l’équipe, et le pilote japonais espère montrer de nouvelles améliorations au Grand Prix de France ce week-end.

Ayant déjà couru le Castellet, il pense pouvoir trouver les limites de la voiture beaucoup plus rapidement que lors des précédentes manches.

“En ce qui concerne la prochaine manche, j’ai déjà couru deux fois au Paul Ricard en Formule 3, ce qui signifie que c’est une situation différente après le Portugal, Monaco et Bakou qui étaient tous complètement nouveaux pour moi, et ce sera un facteur positif”, a déclaré Tsunoda. a continué.

“Ricard sera différent dans une voiture de Formule 1 et le secteur 3 sera la clé du tour, la dégradation des pneus étant peut-être un facteur important.

« C’est une piste assez plate et, contrairement aux deux dernières courses, il n’y a pas de murs ! Il y a de très grandes zones de ruissellement, donc je n’ai pas à être aussi prudent dans mon approche car je trouve la limite.

« En ce qui concerne les réglages, ce sera également très différent de l’Azerbaïdjan où notre voiture a très bien fonctionné, car il n’y a pas de virages à angle droit à basse vitesse. C’est une piste complètement différente dans tous les sens. J’ai hâte d’y être et j’espère pouvoir à nouveau terminer dans les points.

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Un aperçu du Google Store NYC, le premier du genre

Spotify Greenroom fournit un autre concurrent de Clubhouse