Zenith propose un nouveau concept de vente au détail au Bon Marché – WWD

PARIS – Coup d’envoi du déploiement de son nouveau concept retail en Europe, Zenith a débuté par son point de vente au Bon Marché, et a marqué l’occasion par la visite du directeur général Julien Tornare, venu de Suisse.

« C’est un environnement beaucoup plus frais, avec beaucoup plus de lumière et une ligne de communication claire », a-t-il déclaré en désignant un mur divisé en quatre sections. Chacune portait un thème différent, correspondant aux styles et aux familles de montres – la section pilote, indiquée par un petit globe du monde; le Defy, qui représente la prouesse technique du label ; le chronomaster, qui a un lien étroit avec les installations de fabrication et le mouvement El Primero, et les classiques. Le nouveau concept de vente au détail, qui mélange le métal brossé, le bois et présente de nombreuses couleurs bleu marine et gris, a d’abord été introduit dans un magasin du quartier de Ginza à Tokyo, suivi d’un autre à Singapour, puis à Shanghai.

L’espace du grand magasin parisien comprenait également un « bar historique », où les clients peuvent s’asseoir et commander un verre. Le barman, qui ne se contente pas de servir des boissons, a levé un accessoire derrière lui – une photo de l’entraîneur de tennis Patrice Mouratoglou. Le geste a incité les images sur un écran derrière lui à passer à Mouratoglou.

L’horloger suisse haut de gamme, qui appartient à LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, présentait également une montre qui portait un message gravé de l’entraîneur, connu pour son travail avec Serena Williams.

« Les petits détails font de grandes différences », lut Tornare en scrutant le boîtier. L’exécutif a ajouté que la philosophie de l’entraîneur correspond au message de la marque, qui est « Il est temps d’atteindre votre étoile ». Le label a également récemment nommé le quart-arrière Aaron Rodgers comme ambassadeur, soulignant l’accent mis sur la transmission de messages plutôt que sur les ambassadeurs du « tapis rouge » qui posent simplement avec un produit.

« Je demande à chaque ambassadeur d’expliquer quelle expérience ils ont eue qui résonne avec notre message », a-t-il déclaré.

Les horlogers haut de gamme sont sous pression pour trouver des moyens de se connecter avec les jeunes consommateurs, qui ont tendance à privilégier les expériences par rapport aux types d’objets collectés par les générations passées ; la montée en popularité des montres connectées, comme la montre Apple, a encore plus défié l’industrie.

Interrogé sur l’humeur des consommateurs, le dirigeant a signalé une amélioration des affaires.

« Ce que nous voyons, c’est que les gens veulent se soigner », a-t-il déclaré.

« Nous avons eu une vraie reprise cette année – Zenith a eu un record de six mois », a déclaré l’exécutif.

Notant qu’il avait commencé cette année avec un objectif d’activité en légère amélioration par rapport à 2019, les niveaux d’avant la pandémie, la marque a dépassé les attentes, avec une augmentation des ventes de 21%.

« Je pense que le travail que nous avons mis en place ces dernières années porte ses fruits », a-t-il déclaré. « Nous avons fortement rebondi cette année.

Les ventes sur Internet jouent un rôle dans cette amélioration, puisqu’elles ont augmenté pour représenter 5% des ventes, a-t-il ajouté, notant que la marque a lancé des sites de commerce électronique en Europe et aux États-Unis, suivis du Japon et d’un espace WeChat en Chine.

Share